Au moment où vous lisez cet article, ce samedi 13 juin, nos adhérents/fondeurs devraient être quelque part sur l'autoroute en direction de Neukirchen-Vluyn, ou bien sur la piste à l'échauffement ou en course, ou bien encore autour d'une table, (après l'effort, le réconfort!) savourant un  traditionnel " saucisse - bière". Malheureusement, la Donkenlauf a été annulée cette année.

thumbnailRenouons avec  les performances de nos "athlètes" grâce aux photos et  aux souvenirs de Michel Vancapernolle.

 LA DONKENLAUF

Son origine

Dans les premières années du jumelage avec Neukirchen-Vluyn, je suis tombé sur un bulletin municipal de notre jumelle qui relatait une première : une course sur route à  Neukirchen-Vluyn , organisée par le SC Phoenix et appelée « Rund um Neukirchen ». Deux parcours, 6 et 15 km, en course. En 1995, le comité de jumelage a affrété un bus pour participer à cette course et sur le chemin du retour, certains ont émis l’idée d’organiser une telle course à Mouvaux. C’est là l’origine des défuntes « Foulées Mouvalloises » dont la première édition a été remportée par l’épouse du maire de  Neukirchen-Vluyn, Ulla Böing, dans la catégorie féminine ! Depuis cette date, tous les ans une délégation mouvalloise a participé aux courses de  Neukirchen-Vluyn.

En 2001, l’organisation a été reprise par l’AS Neukirchen-Vluyn et menée par l’ancien maire de Neukirchen-Vluyn, Bernd Böing et son épouse. Ils sont entourés par une myriade de bénévoles pour de multiples tâches: remise des dossards, signaleurs aux carrefours, ravitaillement, animation etc...C’est depuis cette date que la course s’appelle « Donkenlauf » et que la marche a été introduite (6km et 10km).

 Les fondeurs mouvallois  à la Donkenlauf

tlchargementJ’ai  conservé la liste des inscrits depuis 2005, soit au total 110 inscriptions, ce qui n’est pas négligeable.  Notre participation n’est pas quantitative, mais nous avons la qualité. Notre régularité et notre fidélité sont remarquées ; en 2015, les organisateurs ont honoré les coureurs / marcheurs qui avaient participé aux quinze premières éditions soit quatre fondeurs dont deux Mouvallois: Christian Provost et Michel Vancapernolle. Ceux-ci soignaient  d’ailleurs leur préparation physique, dans le but de  réussir  leur 20ème participation, ce 13 juin 2020 et de bien figurer au classement ! Notons aussi les participants réguliers: Didier Lepers, Christiane Provost, Bruno Letellier, Pierre Vienne, Marie-Jehanne Vancapernolle. Depuis 2015, les distances ont été modifiées et nous courons maintenant sur 5 ou 10 km ou marchons 5 ou 7,5 km. Il est notable que le parcours est entièrement plat, à l’exception du franchissement d’un pont au-dessus d’une voie express pour le 10km course ou 7,5 km marche.

 Chaque année, nous voyons des Mouvallois sur les différents podiums car, sur la plus longue distance (autrefois 15 km, maintenant 10 km), il y a un podium par catégorie d’âge, étagée tous les 5 ans. Les principaux médaillés sont à nouveau Christian Provost et Michel Vancapenolle, mais on trouve aussi régulièrement Didier Lepers et Bruno Letellier sur le podium. Pas de podium organisé pour les 5 km, mais Christiane Provost y serait montée assez souvent. Pour la marche, il n’y a pas de classement car les organisateurs n’ont pas de juges aux allures pour contrôler si un participant marche ou court.

 

 

 

Quelques anecdotes

Une année, le minibus commandé n’est jamais arrivé et nous sommes partis en catastrophe avec nos voitures particulières. Par chance, nous n’étions qu’une douzaine!

Une autre année, nous avons fait la route avec la Jeanne d’Arc de Mouvaux qui participait le même jour à une compétition de gymnastique. Une année, nous sommes revenus avec un tonnelet de bière remis à l’association ayant le plus de participants!

Le comité de jumelage allemand nous accueille tous les ans pour le repas de midi. Pendant longtemps, nous mangions au club-house du club de tennis, avec un menu invariable : goulasch, pâtes, pommes de terre, salade à l’allemande, tarte aux fruits et café. Une année cependant, le gérant a voulu faire plaisir aux Français et nous a préparé des frites. Notre forme l’après-midi s’en est ressentie et nos performances également ! Le gérant ayant pris sa retraite, le repas (sans frites!) est maintenant pris au restaurant du Klingerhuf.

  

En définitive, cette manifestation est certainement l’une des plus anciennes, avec le salon des artistes et sculpteurs mouvallois et le marché de Noël, qui nous unit à notre ville jumelle allemande. C’est l’occasion d’en découvrir les charmes campagnards et le groupe scolaire autour duquel tout est organisé. Il s’agit d’une manifestation populaire et il n’est pas nécessaire d’être performant pour participer, même si cela n’est pas interdit ! Avis aux amateurs pour la prochaine édition de la Donkenlauf mi-juin 2021!

 Article rédigé par Michel Vancapernolle