La visite de l'Abbaye de Kamp-Lintfort * est un  centre d'intérêt incontournable qui ne dépaysera pas les Français.

 

Tout d'abord, Kamp-Lintfort est une ville de 38 000 habitants située à  6,5 km de Neukirchen-Vluyn. Le site historique de l'abbaye en  est le point fort. 

UN PEU D'HISTOIRE

DEU Kamp Lintfort COAsvgL’abbaye de Kamp* est la première abbaye cistercienne fondée en Allemagne au début du XIIe siècle. La terrasse et le jardin baroque ont été construits au 18ème siècle après la guerre de trente ans. La plus grande attraction du monastère est, aujourd'hui, la variété et le design de ses jardins organisés en terrasses.

Le nom de Kamp vient du latin campus, ce qui veut dire que l'abbaye est située sur un lieu qui n'a jamais été occupé. Ce lieu est situé sur le Kamper Berg, petite colline dominant la plaine du Rhin, à une dizaine de kilomètres du fleuve. L'abbaye est fondée par l'arrivée, le 31 janvier 1123, de douze moines cisterciens depuis l'abbaye de Morimond, en Haute-Marne. La première construction de l'église du monastère a eu lieu vers 1150 et aurait dû être achevée 32 ans plus tard.

Au Moyen-Age, l'abbaye attire de nombreux paysans qui deviennent métayers sous l'autorité de l'abbaye, pouvant ainsi  bénéficier des vastes connaissances agricoles des moines. L'abbaye de Kamp est très "féconde", et fonde directement quatorze autres abbayes qui, à leur tour, en fondent d'autres et ainsi de suite.  L'abbaye est donc un vecteur puissant de la culture occidentale médiévale en Europe centrale et balte.

Durant la guerre de Cologne (l'électorat de Cologne était une principauté du Saint-Empire romain germanique), entre 1582 et 1589, l'abbaye est détruite par les belligérants. Elle n'est reconstruite qu'après les traités de Westphalie de 1648. Ce n'est qu'en 1683 que commença la reconstruction de l'église abbatiale de Kamp, telle que nous la voyons encore aujourd'hui.

L'abbaye est sécularisée par les troupes de Napoléon : les biens sont tous nationalisés et les moines sont chassés. Les bâtiments sont vendus aux enchères pour être démolis, et servent de carrière de pierre. Seuls sont conservés la chapelle et le batiment réservé aux malades.

En 1954, l'évêque de Münster fait venir des carmes pour relancer la vie monastique de l'abbaye. Ceux-ci restent jusqu'en 2003, date à laquelle ils quittent le lieu faute de nouvelles vocations.  L'abbaye devient alors un centre spirituel géré par le diocèse.

 L'EGLISE ABBATIALE

 L'église du monastère de Kamp correspond à l'architecture cistercienne en raison de la simplicité de sa construction et de la simple salle de choeur rectangulaire fermée. Les tours aux dômes bouclés sont un ajout tardif et atypique pour une église cistercienne.  À l'intérieur, l'église-halle à trois nefs est éclairée par des fenêtres à arc en ogive avec un simple vitrage. Dans le chœur, se trouve un retable autel néo-gothique, réalisé à la fin du XIXe siècle par des artistes de la région du Bas-Rhin. Dans la zone d'entrée de l'église, se trouve l'orgue qui mérite une attention particulière. Il doit avoir été créé vers 1720. 

 La chapelle hexagonale Sainte-Marie (Marienkapelle), construite vers 1714 est intéressante par son autel du XVIIIème siècle et ses remarquables peintures qui datent toutes du XVIème siècle. 
Dans le vestibule de la Marienkapelle se trouve un tableau de l'école de Rubens: l'Adoration des mages (XVIIe siècle).

 LES JARDINS

Le monastère de Kamp est encadré par divers jardins très différents. Le jardin en terrasse baroque, qui vaut le détour en toute saison, est exceptionnel pour la région. L'ancien jardin a été recréé sur le modèle historique (jardin de fleurs et  potager). L'aire de jeux voisine est particulièrement accueillante pour les familles. Le jardin Bruder Konrad se trouve à l'intérieur du bâtiment principal; il est exclusivement disponible pour les séminaires et les invités. Le jardin des herbes, très spécial, a été nouvellement aménagé en 2012 et offre désormais un véritable régal pour les sens avec des herbes aromatiques et médicinales. Il a été nommé l'un des «50 plus beaux jardins de 2016» par un jury d'experts.

Un ensemble de cadrans solaires est situé sur la plus basse des cinq terrasses du jardin. Cet endroit a été choisi comme emplacement par rapport à la durée de l'ensoleillement et à la situation du magnifique escalier. C'est une création de Willy Bachmann, réalisée en 2010. Cet ensemble se présente sous la forme de 4 éléments pyramidaux placés comme chapeaux des 4 piliers de l'escalier. Cette conception offre ainsi 16 "champs triangulaires" dont 12 sont occupés par des cadrans solaires, les 4 autres portent des commentaires.

LE CENTRE SPIRITUEL ET CULTUREL KLOSTER KAMP

En 2003, le "Centre Spirituel et Culturel Kloster Kamp" a été fondé afin  de faire vivre ce site exceptionnel et d'assurer un développement plus vivant et dynamique. Une centaine de bénévoles  surnommés les "trésors du monastère", s'y emploient tout au long de l'année, sept jours sur sept. Une grande variété d'activités est offerte: collations, journées de méditation , journées de réflexion, lectures, conférences, concerts, expositions et  visites, animent cet endroit.  En 2009, 510 événements ont été organisés, avec plus de 15 000 visiteurs enregistrés. 36 jours de réflexion ont eu lieu et plus de 300 visites guidées. En 2014, le nombre de visiteurs enregistrés est passé à plus de 30 000 pour la première fois. En 2019, plus de 30 000 invités ont participé aux cours, visites guidées, retraites et autres événements. 

 

* Pour situer ce lieu, il vous suffira de cliquer sur le blason de l'abbaye. 

Samedi 10 avril: le château de Bloemersheim